Weight gain during pregnancy – #Con11 Revisited

Bookmark and Share

Last month Peter and I attended the Canadian Obesity Summit in Montreal.  We put up a lot of posts during the conference itself, but (amazingly) we had so much content that I actually decided to save some!  Over the next couple weeks I will be posting that content from time to time, including several podcasts that I think people will really enjoy (the first to come later this week).

Today’s post comes from Dr Danielle Bouchard, and focuses on the impact of weight gain during pregnancy and birth weight on weight management across the lifespan.  This is an emerging area of intense research, and with good reason – as Danielle notes in her write-up, each additional kilogram of weight at birth increases the risk of being overweight/obese during adolescence by 60%.  As we discussed on the blog last year, losing weight before pregnancy may also dramatically reduce the risk of childhood obesity. My good friend Zach Ferraro is doing his PhD on this topic, and I have embedded a podcast of our previous discussion below (email subscribers can listen to the podcast by visiting the blog).

Thanks again to Danielle for her fantastic write-ups from the conference, which also helped us to bring some sorely needed french-language content to this Canadian blog!  And if you haven’t already, go check out her blog Ph.D. Obésité.  Enjoy!

Travis

Poids durant la grossesse, un problème pesant !

Plusieurs sessions du 2e congrès national sur l’obésité concernent le poids des femmes enceintes et le poids du bébé naissant, dont les macrosomes (bébé avec un poids supérieur à la moyenne lors de la naissance).  La plupart des chercheurs qui présentent sur le sujet démontrent que le poids pris à la grossesse est un excellent prédicteur du poids initial du bébé.  De plus, les femmes en embonpoints ou obèses ont plus de risques d’avoir un enfant avec un surplus de poids ou obèse à court et à long terme, ce qui augmente les risques que le problème d’un surplus de poids se passe de génération en génération.  Malheureusement, ont ne réalisent pas l’impact du poids à la naissance sur le risque d’être en embonpoint lors de l’adolescence ou l’âge adulte.  En fait, chaque kilogramme de plus à la naissance augmente les risques d’être obèse ou en surplus de poids de 60% durant l’adolescence.  Dans le même ordre d’idées, les mères ne réalisent pas à quel point la prise alimentaire ne doit pas être dramatiquement différente durant la grossesse.  Effectivement, les spécialistes estiment que l’apport calorique devrait seulement augmenter de 10 à 15 % dans le dernier semestre de gestation.  Bref, il est primordial de comprendre que le poids initial de la mère, la prise de poids lors de la grossesse ainsi que le poids à la naissance prédisposent tant l’enfant que la mère à un risque élevé d’être obèse à court et à long terme.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Creative Commons License
Weight gain during pregnancy – #Con11 Revisited by PLOS Blogs Network, unless otherwise expressly stated, is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.

This entry was posted in PLoS and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.